Accident mortel sur la route de Louga…Un conducteur de Moto Jakarta…

Un accident d’une rare violence s’est produit, samedi, en début de soirée sur la Route nationale n°2, à l’entrée de Louga. Un conducteur de moto « Jakarta », qui roulait sur la route, a heurté violemment une voiture de marque Renault Laguna. Le jeune homme d’une vingtaine d’années a succombé, quelques heures, après à l’hôpital régional de Louga. Modou Matar Ndong, menuisier métallique de profession, mais conducteur de mototaxi « Jakarta » à ses heures perdues, devait déposer des clients vers le village de Kelle Guèye situé à dix kilomètres de Louga sur la Rn2, avec un ami également conducteur de Jakarata, selon le site Lougawebmédais.com qui rapporte la nouvelle.

Et c’est sur le chemin du retour, que les deux amis qui faisaient une sorte de course de motos entre eux et roulaient à vive allure, ont croisé la mort, en arrivant à hauteur du village de Ndame Lo, à l’entrée de Louga. Modou, plus connu sous le sobriquet de « Ndoukkou », est alors entrée en collision frontale avec la voiture qui venait en sens inverse. Il s’est produit un choc si violent que les rares témoins de la scène pensaient que le jeune Modou était mort sur le coup. Evacué à l’hôpital Ahmadou Sakhir Mbaye de Louga, il y a rendu l’âme quelques minutes après son admission. Il a été enterré, hier, dans son village de Kaib Dia, distant de 7 km de Louga.