A. H TOURE accusé d’avoir violé à deux reprises la copine de son meilleur ami

Attrait à la barre du tribunal des flagrants délits, hier, A. H. TOURE est poursuivi pour les délits de viol et de détournement de mineure. En effet, ce dernier est accusé d’avoir violé deux fois H. DJITTE, âgée de 17 ans et qui se trouve être la copine de son meilleur ami.

  1. H. TOURE est un père de famille qui a été sollicité par H. DJITTE pour résoudre le différend l’opposant à son amant. D’après le quotidien L’AS, c’est alors que le prévenu a demandé à la jeune fille de repasser plus tard dans la soirée. Mais à sa grande surprise Hakim l’a entraînée dans la chambre d’un certain A. CAMARA avant de fermer la porte et de lui faire des avances. Devant son refus, le prévenu a dû recourir à la violence pour la neutraliser.
  2. DJITTE a raconté par la suite qu’elle a été bâillonnée et déshabillée avant d’être abusée sexuellement. Une fois qu’il a fini, poursuit-elle, il l’a menacée l’intimant de ne rien raconter à son copain. Mais, sur le chemin, elle a croisé son amant qui l’a interpellé alors qu’elle était en larmes. Ainsi, la victime décide de relater sa mésaventure à son petit ami qui s’est rendu automatiquement chez Hakim pour «laver l’affront ».

Toujours selon la même source, H. DJITTE munie d’un certificat médical décide alors de porter plainte contre son violeur présumé.  Celui-ci a nié les faits devant les enquêteurs et devant la barre, il est resté fidèle à sa ligne de défense. Il indique n’avoir jamais entretenu de relation sexuelle avec la jeune fille qui plus  est, insiste-t-il, la petite amie de son meilleur ami. «C’est une cabale contre moi et j’ignore les raisons car, je n’ai aucun précédent avec eux deux», a déclaré A. H. TOURE.

Le représentant du parquet a requis deux ans de prison ferme estimant que la victime est encore mineure. Alors que les avocats de la défense eux ont plaidé la relaxe de leur client après avoir souligné les déclarations contradictoires de H. DJITTE dans le procès verbal et à l’audience. Le verdict est attendu le 24 août prochain.