8 personnes arrêtées par la Dic pour trafic de passeports diplomatiques

Huit personnes sont en garde à vue à la Division des investigations criminelles dans le cadre d’une affaire de trafic de passeports diplomatiques. Le fils d’un célèbre chef religieux est, selon “Libération”, le cerveau de la bande. Il vendait les passeports à 4 millions de de francs Cfa.
C’est au Maroc que le scandale a été éventé. Il y a quelques jours, le ministère des Affaires étrangères avait signalé un lot de plus de 200 passeports perdus. Quelques jours plus tard, six personnes détentrices de ces passeports signalés ont été interceptées à Casablanca, au Maroc.
Elles voulaient rallier l’Europe. Refoulés à Dakar, les mis en cause ont été automatiquement arrêtés par la police de l’aéroport.
Interrogés, ils ont avoué avoir acheté les passeports à 4 millions chacun auprès d’un fils d’un célèbre chef religieux. Quelques jours plus tard, deux autres personnes détentrices de passeports diplomatiques faisant partie du lot des 200 disparus ont été arrêtées au Maroc et reconduites au Sénégal. Toutes les huit personnes ont été confiées à la Division des investigations criminelles (Dic) qui a hérité de l’enquête.