68 personnes conduites devant le Procureur

L’adversité entre les deux Asc Kipp et Kassanka, toutes deux logées à Hann Village, prend depuis vendredi dernier des proportions inquiétantes. 68 personnes suspectées d’avoir pris part à des échauffourées, ont été conduites hier devant le Procureur, pour violence et voies de fait, destruction de biens appartenant à autrui. Tout est parti de la victoire de l’Asc Kassanka, vendredi 19 février, au stade Demba Diop. L’équipe rivale dans le quartier, Asc Kipp, qui n’était même pas sélectionnée, n’a pas digéré que la coupe revienne à l’autre camp. Pour exprimer leur joie, les supporters de Kassanka, séparés de ceux de Kipp par une ruelle, sont sortis dans les rues vers 21 heures. Leurs rivaux les ont rejoints dans la rue et c’était parti pour les échanges de jets de pierres et les casses. La brigade de gendarmerie de Hann intervient et rétablit l’ordre. Le lendemain, à peu près à la même heure, l’Asc Kassanka est sortie dans l’intention de rencontrer les autorités de la localité et c’était reparti pour les confrontations. Les hommes en bleu ont mis fin aux affrontements et embarqué, dans leur panier à salades, 68 manifestants qui ont été présentés hier au maître des poursuites.