375 morts en 4 ans dans des accidents maritimes

En l’espace de 4 ans, c’est-à-dire de 2011 à 2014, la Direction de la protection et de la surveillance des pêches (Dpsp) a recensé 375 pertes en vie humaine soit 94 morts par an découlant des accidents en mer et des chavirements de pirogues. Durant la même période, il a été dénombré des pertes en matériels d’une valeur de 103,037 millions de francs Cfa. Des chiffres inquiétants ont déjà été enregistrés pour le premier trimestre de 2015. Ainsi, de janvier à mars 2015, la Dpsp a recensé 187 accidents de pirogues. Ces accidents qui découlent soit d’un chavirement par fausse manœuvre soit par collision en pleine mer ont occasionné 7 pertes en vie et 15 disparus. De ces accidents de mer recensés durant cette période, 165 rescapés ont pu être sauvés.
Toujours durant ce premier trimestre, la valeur des dégâts matériels est estimée à 10,587 millions de francs Cfa. Selon la Dpsp qui a livré ces statistiques, vendredi dernier, à l’occasion du lancement de la plateforme de transmission des alertes météorologiques visant à assurer la sécurité des acteurs de la pêche artisanale, le dégradation des écosystèmes marine et côtier entraînant, entre autres, la raréfaction des ressources halieutiques, poussant les pêcheurs à explorer les zones de plus en plus lointaines sont en grande partie responsables de ces nombreux cas d’accidents et de disparitions en mer avec beaucoup de pertes en vie humaine et matérielles noté ces dernières années .