20 millions de F cfa au chanteur Salam Diallo? pour une chanson de campagne

Ces derniers jours, une rumeur a enflée en Gambie, notamment sur les réseaux sociaux, selon laquelle, le leader du Gambia Démocratic Congress (GDC), Maman Kandeh aurait payé 20 millions de F cfa au chanteur Sénégalais Salam Diallo pour une chanson de campagne. Selon les sites gambiens « Whats on gambia.com » et « The standard.gm » qui se sont emparés de l’affaire, c’est un militant du PDOIS, parti de l’opposant Halifa Sallah, du nom de Suleymane Bokar Bah qui a publié en premier sur les réseaux sociaux, cette « chanson de « de 3, 45 minutes, avec le refrain : GDC… al bulo Kossi » (al bulo kossi est un terme manding, la langue la plus répandue en Gambie, qui signifie : applaudissez). Sa publication a été suivie de beaucoup de commentaires très critiques. Ce qui a poussé le GDC a sortir de son silence pour nier en bloc.

« Notre leader Mama Kandeh n’était même pas au courant de la chanson. Elle a été portée à sa connaissance quand, elle a été découverte sur Whatsapp. Je ne crois pas que Salam a reçu la somme indiquée d’un membre du parti, parce ce n’est pas notre priorité », a déclaré Alhadji Jallo Essa, porte-parole du GDC, au journal en Ligne « Whats on gambia.com ». Pour lui, tout cela serait une cabale de leurs adversaires politiques. « Les rumeurs sont venues de nos détracteurs, et ils sont bien décidés à tout faire pour nous distraire ».

Niant le versement d’argent à Salam Diallo, mais confirmant l’existence de la chanson, le porte parole du GDC souligne que ce n’est d’ailleurs pas le premier titre musical venant du Sénégal, dédié à leur chef de parti. « En fait, c’est la deuxième chanson venant du Sénégal. Le premier artiste (qui a fait une chanson pour Mama Kandeh), je ne le connais même pas, mais on a dit qu’il est le frère du défunt Ndongo Lo », révèle-t-il.

Salam Diallo ne veut apparemment pas en parler

Autant le porte-parole du GDC s’est empressé de démentir, non pas l’existence de la chanson, mais le payement de 20 millions, autant le musicien Salam Diallo reste aphone. Nous avons tenté depuis samedi de prendre sa réaction, mais en vain. Pour nos premiers appels, on n’a pas pu le joindre. On lui a laissé ensuite un message, mais sans plus de succès. Quelques heures après, on l’a appelé de nouveau et on l’a eu enfin. Mais, alors qu’on lui expliquait qu’on voulait vérifier l’information selon laquelle, il a fait une chanson de campagne pour Mama Kandeh qui lui aurait payé 20 millions F Cfa, il ne nous a pas laissé terminer. « Je suis à une cérémonie, veuillez me rappeler lus tard… », dit-il, en mettant fin à l’appel.

Après plusieurs rappels sans succès, il nous a finalement rappelé (samedi à 21h44). Mais nous n’étions pas au bout de nos peines. Après avoir exposé le motif de notre appel, le musicien qui avait juste à confirmer ou infirmer l’information, nous a demandé d’attendre qu’il nous envoie une adresse e-mail, où nous devions lui envoyer nos questions et nos « références ». Pour ne lui donner aucune excuse, nous avons attendu qu’il nous envoie l’adresse mail (à 22h 45). Malheureusement, l’adresse « Diawmouhamadou@yahoo.fr », qu’il nous a donné ne marche pas. A chaque fois qu’on envoie un mail, il est rejeté. On lui a signifié cela, mais il n’a pas réagi. Depuis lors, on l’a rappelé plusieurs fois, mais ça sonne dans le vide avant de nous renvoyer à la boîte vocale.