Yahya Jammeh fait arrêter trois officiers de l’Armée…

Des têtes tombent en Gambie après l’incendie du siège du parti du président Yaya Jammeh. Trois officiers de l’armée gambienne ont été arrêtés samedi dernier.

Les lieutenants Abdoulie Baldeh et Alieu Kambi, et le capitaine Landing Sanyang, sont dans une nuit qui tarde à faire jour. En effets, ces trois hommes sont accusés d’avoir participé à l’incendie du siége du parti du président Jammeh.

Selon le site d’information gambien « freedomnewspaper », l’arrestation de ces trois officiers est liée à la vague d’incendies criminels perpétrés au siège du parti au pouvoir (APRC) et dans deux entreprises attribués au Président Yaya Jammeh.

Les faits à leur reprochés remontent au 14 août dernier. Des inconnus s’étaient introduits au siège de parti présidentiel, l’Alliance pour la réorientation et la construction patriotique (ARC) à Banjul. Après avoir déshabillé et attaché le policier en faction contre un arbre dans la cour, ils ont mis le feu au bâtiment.