Vous pouvez aller en Chine sans parler chinois…Une application le fait à votre place

GrabTalk rencontre un franc succès en Chine. Cette application permet à tous ceux qui ne parlent pas chinois d’avoir accès à des traductions et à des services. A quand l’équivalent pour l’arabe ou le norvégien ?

Une application destinée à aider tous ceux qui ne parlent pas chinois fait actuellement un tabac, rapporte le site d’information hongkongais EJ Insight.

Le concept est très simple : l’utilisateur formule sa demande en anglais et un assistant personnel se charge de la formuler et de la transmettre en chinois. “Un utilisateur peut envoyer directement sur l’application, ou via le réseau social WeChat, une requête telle que : ‘Je cherche un véhicule pour me rendre à la Cité interdite.’ GrabTalk l’aide alors à appeler un taxi ou un VTC.” Et cela quelles que soient l’heure et la nature de la requête.

“L’idée de créer GrabTalk a émergé en 2014. Un an plus tard, nous avions les fonds nécessaires pour démarrer l’opération”, explique Chen Mo, cofondateur de la start-up qui a conçu l’application. GrabTalk est aujourd’hui utilisée partout où le chinois est la langue courante. Des applications similaires ont également vu le jour aux Etats-Unis.