Urgent ! Deux nouveaux décès dus à Ebola en Guinée forestière

Deux nouveaux décès causés par Ebola viennent d’être enregistrés en Guinée forestière où la maladie a fait sa réapparition, a-t-on appris de source officielle ce lundi.
Il s’agit d’abord de la fillette dont les parents morts récemment dans la localité de Koropara, située dans la province de N’Zérékoré. C’est sur cette petite fille, que des prélèvements avaient été effectués la semaine dernière par une équipe de la Croix rouge et qui auraient permis de déterminer la résurgence du virus Ebola dans cette région située à 1000 kilomètres de la capitale guinéenne.

Le deuxième décès a été enregistré dans la localité de Dandano, située, elle, dans la préfecture de Macente, à 150 kilomètres de N’Zérékoré. La victime est une personne contact, venue de Koropara.
Ces deux cas porteraient à quatre le nombre de décès dus à l’épidémie d’Ebola enregistrés ces jours derniers.

La coordination nationale de riposte contre Ebola, tente de freiner la propagation du virus à partir de ce nouveau foyer. Elle vient ainsi de recenser 816 contacts, qui seront vaccinés à partir du mardi, selon des sources proches de la structure.

Toutefois, le combat contre la réticence communautaire dans la sous-préfecture de Koropara n’est pas encore gagné car les villageois ne seraient encore convaincus que les décès notifiés soient dus à des cas d’Ebola.

La coordination et ses partenaires de terrain, dont l’OMS et CDC Atlanta essaient de convaincre les populations, notamment les sages, en vue de procéder à une investigation rapide dans la localité de Koropara et ses alentours pour identifier d’autres cas potentiels.

Ce n’est qu’à l’issue de cela qu’un micro cerclage sera entrepris dans la zone, afin de limiter les mouvements des populations.