Union Africaine /Royaume chérifien : Un retour historique plein d’espoir…

En annonçant sa décision de retrouver sa place naturelle et légitime au sein de l’organisation continentale , sa majesté le roi Mohammed VI s’inscrit dans une trajectoire historique qui sonne la fin des idéologies et le besoin des peuples africains d’inscrire dans leurs tablettes des actions concrètes et tangibles pour sortir des affres de la pauvreté ,de l’ignorance et de la marginalisation du continent .

S’ il est vrai qu’on ne peut pas changer la géographie encore moins se soustraire du poids de l’histoire ,s’il est permis de s’ engager à donner corps au panafricanisme en relevant les défis qui plombent nos faibles économies confrontées à une mondialisation qui tourne le dos à l’ impérieuse nécessité de redistribuer autrement les profits des multinationales rivées sur un indice : l’ augmentation de leurs bénéfices induits , le Maroc a incontestablement à son actifs des progrès déterminants dans le respect des droits de l’homme qui reste une condition essentielle à l’ instauration de la paix dans le continent et à son essor .

Sa majesté le roi dans son message a indiqué que le Maroc « agissant de l’intérieur contribuera à faire de l’Union Africaine une organisation plus forte, fière de sa crédibilité et soulagée des oripeaux d’une période dépassée ».

L’actualité du terrorisme, des amalgames sur une supposée guerre des religions, la montée de l’intolérance et de la discrimination place le Maroc dans une position privilégiée pour faire entendre la voix d’un islam tolérant, d’une religion de paix.

C’ est pourquoi Horizon Sans Frontières salue ce tournant décisif de la diplomatie chérifienne et espère que le Maroc va construire un leadership actif autour du triptyque (Immigration –Paix-Sécurité)

Un rendez-vous historique est annoncé : la Cop22 est prévue à Marrakech au mois de novembre 2016.

La promesse du Roi Mohammed VI est pleine d’espoir « le Maroc qui abritera la Cop 22 en novembre saura défendre la position de notre continent fortement touché par les questions climatiques et de développement durable »

Et à ce titre, il faut rappeler que les flux migratoires s’intensifieront sous l’aiguillon des changements climatiques déjà que certaines zones ne pourront plus nourrir leurs populations.

Puisse le retour historique du Maroc au sein de l’Union Africaine redonnera aux peuples de nouvelles armes pour affronter autrement son destin.

Boubacar Seye

Citoyen Européen d’origine Africaine

Président de l’organisation internationale de migrants Horizon sans Frontières