Une femme meurt après être restée coincée un mois dans un ascenseur

Une dramatique histoire qui se passe en CHINE…Le corps d’une femme chinoise de 43 ans, connue seulement sous le nom de Wu, a été retrouvé dans un ascenseur d’un bâtiment de la ville de Xi’an. Selon les médias officiels chinois, elle y est restée coincée pendant près un mois, oubliée de tous et surtout de la compagnie censée réparer la boîte métallique défectueuse.
La chaîne CCTV donne les premiers éléments de l’enquête : les habitants du bâtiment ont signalé le problème au gérant de l’immeuble, qui a appelé l’entreprise Shaanxi Kaiwen Mechanical and Electrical Equipment Company, fin janvier.
« La compagnie a envoyé deux réparateurs qui, plutôt que de s’occuper du problème, ont choisi de désactiver l’ascenseur. Ils ont apparemment appelé pour vérifier si quelqu’un était à l’intérieur. »
Les réparateurs sont partis, revenant après les vacances de fin d’année chinoise pour découvrir que quelqu’un était resté l’intérieur.
« Il y avait des marques partout à l’intérieur de l’ascenseur »
Shanghaiist rapporte des témoignages d’habitants du quartier. Un dénommé Wang affirme avoir parlé avec les secouristes, qui lui ont dit que les mains de la victime « avaient commencé à se déformer. Il y avait des marques partout à l’intérieur de l’ascenseur, c’était horrible ». Un autre résident, Xiaolin, évoque « une scène inhumaine ». Police et enquêteurs sont restés vagues, ne donnant aucun détail de la scène du crime ou des causes précises de la mort.
Le sort de cette femme a choqué la Chine, bien au-delà de son bâtiment ou de son quartier. L’information a vite circulé en ligne. Les autorités du district de Gaolin ont promis une enquête approfondie pour que les responsables soient connus. Deux hauts dirigeants de la compagnie d’ascenseurs ont déjà été arrêtés, accusés de négligence car leurs employés n’ont pas suivi le protocole : il ne suffit pas d’appeler pour vérifier si quelqu’un est encore dans l’ascenseur, il faut ouvrir la porte avant de le désactiver.