Une délégation conduite par le Président Kaboré attendue au TICAD, au Japon

Une délégation burkinabé conduite par le Président Rock Kaboré et composée d’Autorités politiques et d’hommes d’affaires, est attendue à la 6e conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) du 27 au 28 août au Kenya, a appris APA auprès du ministère de l’économie et des finances.

En quête de soutiens pour le financement de son nouveau Plan de développement économique et social (PNDES 2016-2020), le Burkina Faso espère y rencontrer des pays donateurs et des investisseurs. Lancée par le Japon en 1993 et co-organisée par les Etats-Unis, la Banque mondiale et l’Union Afrique, la TICAD s’intéresse aux questions de développement de l’Afrique. Au cours de ces assises (organisées pour la première fois dans un pays africain), les participants vont se pencher sur trois thèmes prioritaires qui sont : la promotion d’une transformation économique et structurelle par la diversification économique et l’industrialisation ; la promotion d’un système de santé résilient pour une meilleure qualité de vie ; et la promotion de la stabilité sociale pour une prospérité partagée. Plus de 100 entreprises japonaises seront présentes à cette conférence. Le Japon est classé au 5e rang des bailleurs de fonds au plan bilatéral du Burkina Faso, avec un montant total d’aide estimé à 7,2% de l’aide publique au développement. La coopération bilatérale est sous-tendue par trois piliers, que sont le développement agricole, l’amélioration de la qualité de l’éducation et l’intégration économique sous-régionale. L’appui nippon entamé depuis 1962 est porté par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Le Burkina Faso a reçu du Japon, un montant global de 144,6 milliards de F CFA, entre 2009 et 2014.