Un vendeur de cercueils prie pour son business. Une chose bizarre lui arrive !

L’affaire se déroule à Mouila, dans une petite contrée du Gabon, au pays de Bongo. C’est la triste histoire d’un commerçant de cercueils. Comme tout homme d’affaires croyant, il a voulu confier ses affaires selon la volonté du Créateur. Il a donc multiplié les prières vers le très haut pour que son business puisse se fructifier en cette période de vaches maigres.

Or, dans ce commerce, le malheur des uns fait toujours le bonheur du vendeur. Pour que ses affaires avancent, il faut que les gens achètent continuellement des cercueils. Or, on ne peut acheter des cercueils qu’en cas de deuil. Ondoa Martin de son nom, se serait mis dans un jeûne rude de trois jours pour que ses prières atteignent les oreilles de Dieu.

Selon les dépêches de plusieurs confrères, le commerçant n’a peut-être pas mesuré l’ampleur de l’action qu’il était en train d’entreprendre. Après la fin de son jeûne, si on peut dire que ses prières ont été écoutées et mises en exécution par le pourvoyeur de solutions au ciel. Le concerné a constaté avec amertume que, l’un de ses neveux est mort deux jours après. Ensuite son propre fils, et enfin son jeune cousin.

Avec ça, le commerçant ne dira pas qu’il n’a pas écoulé quelques cercueils en l’espace de quelques jours seulement. A entendre cette histoire particulière, on ne sait point s’il faut rire ou plutôt couler quelques gouttes de larmes.