Un proche de Blaise Compaoré arrêté à Abidjan et extradé vers le Burkina

Les autorités ivoiriennes ont extradé le week-end vers le Burkina Faso un adjudant-chef de l’ancien régiment de la sécurité présidentielle (RSP) sous le régime de l’ancien Président du Faso, Blaise Compaoré, a-t-on appris lundi de bonne source dans la capitale économique ivoirienne.

Selon cette source l’adjudant-chef Moussa Nébié alias « Rambo », membre de l’ex-RSP et fidèle de l’ex-Chef de l’Etat du Faso Blaise Compaoré ainsi que deux autres personnes en exil en Côte d’Ivoire ont été arrêtés vendredi, à Abidjan et extradés le lendemain samedi à Ouagadougou.

Ce geste des autorités ivoiriennes pourrait contribuer à améliorer les relations entre la Côte d’Ivoire et son voisin, le Burkina Faso après le coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015 qui a fait officiellement 15 morts et de nombreux blessés à Ouagadougou, commente un diplomate de la sous-région ouest-africaine interrogé par APA.

En réponse à cette extradition, le Burkina a exprimé sa reconnaissance à la Côte d’Ivoire en réaffirmant sa volonté de renforcer ses relations avec ce pays.