Un officiel de l’armée nigériane pour une commission vérité et réconciliation

Le Commandant de l’opération « Lafiya Dole » Lucky Irabor, a appelé à la mise en place d’une commission vérité et réconciliation pour soutenir les actions militaires au Nigeria en cours visant à venir à bout de l’insurrection au nord-est du pays.
Irabor a lancé cet appel à l’occasion de la première réunion de la section 7 de l’armée nigériane qui s’est tenue durant le week end dans l’Etat de Maiduguri, en faisant observer qu’une telle commission, « permettrait de restaurer une paix durable dans la région, dévastée par l’insurrection.’

« Pour nous, membre de l’opération Lafiya Dole, la Commission vérité et réconciliation s’impose, car le traumatisme psychologique subi par les habitants de cette région est énorme » a-t-il insisté.

« La commission que nous appelons de nos vœux, permettra par ailleurs la réinsertion sociale et familiale des militants qui ont quitté leur communauté pour combattre dans les rangs des extrémistes, » poursuit Irabor.

« Même si les atrocités qu’ils ont commises sont énormes, cela ne signifie pas qu’ils voudront un jour retourner chez eux pour mener une vie normale » ajoute-t-il.

Il a par ailleurs promis la réouverture en temps voulu, de toutes les routes bloquées par l’armée dans le cadre de l’opération de traque de terroristes.

Il a expliqué que les routes a été fermées en raison de leur proximité avec la forêt de Sambisa, lieu de retranchement des insurgés.