Un ministre filmé en train de se masturber dans son bureau…La vidéo tourne sur la toile

Depuis jeudi soir circule sur la Toile une vidéo dans laquelle on voit Enock Ruberangabo Sebineza, vice-ministre de la RD Congo en charge des Télécommunications, en plein ébat sexuel solitaire dans son bureau. En un mot, il se masturbait…Les internautes exigent sa démission.

« Il ne pourrait en être autrement : une décision doit être prise », nous confie une source gouvernementale. « Le Premier ministre et beaucoup de membres du gouvernement sont très affectés depuis la diffusion sur internet de cette vidéo », jeudi 28 avril, ajoute-t-elle.

Il s’agit d’une sextape de 4 minutes 30 secondes dans laquelle l’on voit Enock Ruberangabo Sebineza, vice-ministre congolais des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de la communication, se livrer à l’onanisme – ou en tout cas à un jeu sexuel solitaire sans doute motivé par un échange via sa webcam. L’acte se passe dans son bureau de travail, drapeau de la RD Congo à sa droite et portrait officiel du chef de l’État au-dessus de sa tête.

« Mettre la distance entre ce vice-ministre et la République »

Très rapidement après la diffusion de la vidéo, les réseaux sociaux s’enflamment. Des Congolais se disent choqués et interpellent le président Joseph Kabila et le Premier ministre Matata Ponyo. Et la mobilisation des internautes s’articule autour d’un mot d’ordre, mieux un hashtag : #SebinezaMustGo (Sebineza doit partir). Une campagne lancée par @SoraZiz pour exiger la « démission immédiate » du vice-ministre.