Un migrant afghan abattu en Serbie, un chasseur arrêté

La police serbe a arrêté un chasseur suspecté d’avoir abattu un jeune migrant afghan près de la frontière avec la Bulgarie, a annoncé Belgrade mercredi, sans préciser si le tir avait été ou non accidentel. Les forces de sécurité patrouillaient près de la ville de Pirot (sud-est) mardi dans la soirée quand les hommes ont « entendu un coup de feu avant de voir six migrants dont l’un blessé par balle à la poitrine », selon un communiqué du ministère de la Défense.

Un groupe de quatre chasseurs se trouvait sur les lieux et l’un d’entre eux a été arrêté. « A l’arrivée des services d’urgence, les docteurs n’ont pu que constater la mort d’un citoyen afghan âgé de 20 ans », ajoute le communiqué sans autre précision. Des passeurs pour emprunter la route -fermée- des Balkans La Serbie se trouve sur la route dite des Balkans qu’ont empruntée des centaines de milliers de migrants du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique espérant rallier l’Europe occidentale.

Même si cette route a été officiellement fermée en mars, les migrants continuent de traverser la région, en moins grand nombre, souvent à l’aide de passeurs. Depuis la mi-juillet, quand Belgrade a lancé des patrouilles conjointes de la police et de l’armée pour muscler le contrôle de ses frontières, les autorités ont dénombré plus de 3.700 tentatives de franchissement illégal.