Un journaliste ivoirien suspendu d’écriture pour une durée d’un mois

Le Conseil national de la Presse (CNP), organe officiel de régulation du secteur de la presse en Côte d’Ivoire, a suspendu d’écriture le journaliste Moriba Soumahoro dit Soum Junior Moriba pour une durée d’un mois, avec retrait subséquent de sa carte de journaliste professionnel, indique un communiqué de l’organe rendu public ce jeudi.
‘’Le collège des conseillers du Conseil national de la presse (CNP) réuni en sa quatrième session ordinaire 2016 du 7 avril, a infligé une sanction pécuniaire à l’entreprise de presse Les Editions Le Réveil, éditrice du bihebdomadaire VIP MAG et suspendu d’écriture, le journaliste Moriba Soumahoro dit Soum Junior Moriba pour une durée d’un mois », stipule le communiqué signé du président Raphaël Lakpé,
fixant la sanction pécuniaire à 1 million FCFA.

Le CNP expliqu’en trois éditions numéros 59,60 et 62, le journal a publié, sous la plume du journaliste Moriba Soumahoro une série d’articles ayant en ‘’commun de dénoncer la situation que vivait M.Olivier Koko à son domicile du fait de son épouse, Mme Koko née Masumbuko Alice ».

L’organe de régulation, à l’examen des faits, a relevé que ‘’ la fréquence des articles relatifs à l’affaire Koko de même que les traitements non professionnels qui en ont été faits ont fini par convaincre le CNP de la volonté du journaliste de faire du sensationnel et de mener par procuration le présumé différend entre la famille biologique de M. Koko et son épouse », souligne le communiqué.

Pour les ‘’nombreux manquements » contenus dans les articles incriminés et ‘’la gravité de ces écrits ainsi que du préjudice certain qu’ils causent à la mise en cause », l’entreprise de presse et le journaliste sont frappés par les deux décisions du CNP.

Par ailleurs, le CNP a rejeté les recours gracieux introduits par Foua Ernest Le Saint-Sauveur et Dr Benoît Kouassi, respectivement, gérants des entreprises de presse Les Editions Saint-Sauveur, éditrice du mensuel Zaouli et Ben-K Consulting Group, éditrice de l’hebdomadaire Ivoir’News qui sont sous le coup de suspension