Un général de l’armée du Nigeria meurt dans un accident de la route

L’armée nigériane a confirmé la mort, mardi, de son chef de la formation et des opérations, le général Yushau Mahmood Abubakar (photo), dans un accident de la route.
L’accident est survenu mardi sur la route Maiduguri-Damaturu, au nord-est du Nigeria, alors qu’il rendait visite aux troupes qui combattent Boko Haram, en tant que commandant du théâtre des Opérations Lafiya Dole, avant son nouveau déploiement au Siège de l’Armée à Abuja.

L’autre victime de cet accident de la route est l’officier général par intérim par ailleurs commandant de la Division 3, le brigadier-général MSA Aliyu, qui a subi des blessures et est sous traitement médical.

L’information a été confirmée par le directeur des relations publiques de l’armée, le colonel Usman Kukasheka.

L’accident mortel est le deuxième impliquant des hauts responsables nigérians en moins de 48 heures.

Pas plus tard que dimanche dernier, le ministre d’Etat nigérian chargé du Travail, M. James Ocholi, sa femme et son fils, sont morts dans les mêmes circonstances dans un accident de la route sur l’axe Abuja-Kaduna, au centre du pays.