Un étudiant tué par des policiers sur le campus de Cocody

Le gouvernement ivoirien a apporté, vendredi soir, sa « compassion » à la famille de l’étudiant mortellement percuté dans la matinée par un véhicule de la police sur le campus de Cocody, la plus grande université du pays, a-t-on constaté sur place dans la capitale économique ivoirienne.
« Un drame s’est produit ce matin à l’université, au campus. C’est un accident de la circulation qui a eu lieu. Malheureusement, un étudiant a perdu la vie » a expliqué la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes, Pr Mariatou Koné lors d’une visite au domicile familial du défunt à la Cité BAE (brigade anti-émeute) de Yopougon.

« Nous sommes venus présenter les condoléances les plus attristées et sincères de toute la nation et de tout le gouvernement à la famille éplorée », a-t-elle ajouté, insistant que  » c’est un accident de la circulation qui est survenu ».

La ministre de la Solidarité a profité pour lancer un message d’apaisement. « C’est une situation qui est arrivée, malheureusement quelqu’un a perdu la vie. Ce n’est pas ce qu’on souhaite », a poursuivi Pr Mariatou Koné qui avait à ses côtés sa collègue de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Ramata Bakayoko-Ly.

« Nous voulons profiter pour lancer un appel au calme à tous les étudiants de Côte d’Ivoire. Ce n’est pas une situation voulue. C’est une situation accidentelle « , a-t-elle rassuré, assurant qu’il « ne faudrait pas que certains profitent pour créer la violence, pour créer le désordre ».

La ministre Bakayoko-Ly a dû écourter sa visite à Bamako où elle participait à une rencontre des ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de l’espace francophone.

Elle a dit avoir été informée par le Secrétaire général de l’Université « d’un grave accident survenu sur l’université » dans la matinée. « L’étudiant Roland Allaba a été transporté au CHU. La situation a évolué de façon défavorable », a-t-elle expliqué.

Selon elle, le gouvernement sera tout le long des obsèques auprès de la famille. « Nous souhaitons que la jeunesse soit compréhensible, que ce soit la paix sur le campus », a lancé la ministre Bakayoko-Ly.

L’étudiant Roland Allaba, en première année de Sciences économiques et de gestion a été percuté, vendredi matin par un véhicule de la police sur le campus de Cocody. Il a succombé à ses blessures au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Cocody où il avait été admis. Le policier-conducteur a été mis aux arrêts, annonce la hiérarchie policière.