Un attentat suicide dans une mosquée sunnite

Un kamikaze s’est fait exploser dans une mosquée sunnite près de Bagdad au moment où les fidèles étaient rassemblés pour la prière tuant neuf personnes, ont indiqué mardi des responsables irakiens.

L’attentat commis lundi soir, lors du ramadan, contre une mosquée d’Abou Ghraib a également blessé 28 personnes, ont précisé les mêmes sources.

L’attaque n’a pas été revendiquée. Le groupe Etat islamique (EI) commet régulièrement des attentats suicide en Irak mais cette organisation ultraradicale sunnite vise généralement des lieux fréquentés par les chiites qu’elle considère comme hérétiques.

L’attaque suicide contre la mosquée d’Abou Ghraib intervient au lendemain de la reprise de Fallouja, une ville à l’ouest de Bagdad, par les forces gouvernementales après un mois de combat contre l’EI.