Un accident de la route fait 21 morts au Cameroun

Vingt-un passagers d’un car de transport en commun ont trouvé la mort lundi en fin d’après-midi dans la localité camerounaise de Fokouakemde (Ouest), à la suite d’une collision frontale entre leur véhicule et un camion, a-t-on appris de sources concordantes.

De nombreux blessés ont également été enregistrés à la suite de ce drame qui, selon des témoins, a été causé par le conducteur du camion manifestement en état d’ébriété.

Ledit chauffeur, qui a par ailleurs eu un bras amputé, a dans sa course folle quitté le côté droit de la chaussée pour rouler dans le couloir réservé au sens inverse écrasant littéralement l’autobus.

Selon un rapport publié en juin 2015 par la Banque mondiale, le taux de mortalité due aux accidents de la route a baissé de l’ordre de 31% au Cameroun entre 2011 et 2014, la principale cause de ces sinistres étant d’origine humaine du fait du non respect des règles élémentaires de la circulation, sans oublier le mauvais état d’une bonne partie des 120.000 kilomètres de routes (dont 5600 bitumées) que compte le pays.

Le ministère en charge des Transports, de son côté, pointe comme principales causes de ces désastres les défaillances humaines (70%) mais également celles liées aux véhicules (20%), au mauvais état des routes (10%) ainsi qu’à la consommation de la drogue chez certains conducteurs, particulièrement dans les régions septentrionales.