Turquie : 50 Sénégalais en instance d’expulsion, deux autres « pro-Gülen » en prison

La fermeture des universités appartement à la confrérie Gülen, accusée par le régime d’Erdogan d’être l’auteur du coup d’Etat avortée du 15 juillet, a plongé les étudiants sénégalais dans une situation de détresse et d’incertitudes. Selon les informations relayées par Le Quotidien, 5 compatriotes ont été expulsés de la Turquie. Pis, une cinquantaine d’autres sont en instance d’expulsion et d’autres sont en prison à cause de leur proximité supposée avec le prédicateur Fethullah Gülen. « Nous avons parlé avec les autorités de l’enseignement supérieur turc pour leur déploiement dans d’autres universités. Cependant, nous avons appris contre toute attente le rapatriement de nos compatriotes. Nous sommes en train de voir comment organiser leur retour en Turquie », a expliqué au Quotidien, Sory Kaba, directeur des Sénégalais de l’Extérieur. Les Sénégalais ne sont pas les seuls à subir la colère de Recep Tayyip Erdogan. Il y aurait 50 ressortissants nigériens qui devraient aussi quitter les rives du Bosphore dans les prochaines heures.