Trois Américains inculpés pour avoir fomenté une attaque contre des migrants

A police car is seen near the entrance of University Hospital where Ahmad Khan Rahami, who is accused of multiple bombings last month in New York and New Jersey, has been recovering from gunshot wounds he suffered in a shootout with police before his arrest, in New Jersey, U.S., October 13, 2016. REUTERS/Eduardo Munoz

Trois hommes ont été inculpés dans l’Etat américain du Kansas pour la préparation d’un attentat à la bombe contre des migrants somaliens dans un immeuble d’appartements. Ils risquent la réclusion à perpétuité.

Les individus, trois quadragénaires, se sont présentés devant un juge pour répondre de la préparation d’un complot visant à utiliser des explosifs comme arme de destruction massive, selon la justice américaine. Leur projet ciblait des musulmans habitant la commune de Garden City.

L’affaire est le résultat de huit mois d’enquête du FBI qui a mis à nu « une culture cachée de la haine et de la violence ». Une « source de confiance » ayant participé à des réunions d’une milice d’extrême droite auxquels les inculpés étaient également présents a informé les autorités. Les trois suspects ambitionnaient de diffuser un manifeste une fois l’attentat perpétré.

7sur7.be