Talon promet aux Béninois l’Etat de droit et une justice indépendante

Le nouveau président béninois, Patrice Talon, a déclaré, mercredi à Porto-Novo, la capitale administrative du Bénin, que son magistère qui durera cinq ans sera axé principalement sur la promotion de l’Etat de droit et d’une justice indépendante.
‘’La compétence sera le seul critère de recrutement dans les sociétés et entreprises d’État », a ajouté le président Talon, peu après avoir prêté serment devant la Cour constitutionnelle réunie en audience solennelle pour l’investiture du nouveau chef de l’Etat.

 »La préservation de la liberté de la presse » de même que ‘’la promotion du partenariat public- privé et la lutte contre la corruption » sont d’autres défis que compte relever le président béninois qui, peu après sa prestation de serment saluée par une salve de 21 coups de canon, a reçu le Grand collier du grand maitre de l’Ordre national du Bénin des mains de la Grande chancelière, Koubourath Océni.
Désormais président de la république, Patrice Talon a remis le drapeau de commandement au chef d’État-major général des forces armées béninoises. Des forces armées qui lui ont fait aussitôt acte d’allégeance.
Passé tout ce protocole, place a été faite aux salutations, aux félicitations et aux civilités d’usage qui ont commencé par les hommages à la première dame, Claudine Talon, à ses fils et aux personnalités et autorités conviées à la cérémonie d’investiture qui s’est déroulée au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo (35 km de Cotonou, la capitale économique).