Ta Lou : ‘’La défaite est dure à avaler mais elle sert de leçon’’

La sprinteuse ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a exprimé, lundi, sa détermination à poursuivre ‘’l’aventure’’ des Jeux Olympiques avec l’étape du 200 mètres, faisant remarquer que ‘’la défaite est dure à avaler mais elle sert de leçon pour les compétitions à venir’’.

Après la finale du 100 mètres ‘’j’étais triste (je le suis toujours) mais à lire vos commentaires, vos messages, j’ai encore la force de continuer cette aventure qui continue avec les 200 mètres ’’ a publié sur sa page Facebook Marie-Josée Ta Lou à l’endroit de ses admirateurs. ‘’Je commence par dire merci à mon Dieu pour ses grâces dans ma vie et aussi à notre Dame de l’Assomption qui en ce mois qui lui est dédié, a intercédé et qui continue à le faire pour moi’’ a ajouté l’ivoirienne, soulignant que, ‘’la défaite est dure à avaler mais elle sert de leçon pour les compétitions à venir’’. Pour la championne d’Afrique sur 200 mètres, ‘’être finaliste olympique n’est pas donné à tout athlète’’ c’est pourquoi ‘’je suis donc reconnaissante envers mon Dieu et aussi envers vous tous qui avez prié et avez veillé pour nous regarder’’. ‘’Au moins une petite joie, mon record personnel est passé à 10s 86 sur les 100 mètres. Dieu est merveilleux et je sais quand il ferme une porte, il en ouvre une autre. Place aux 200 m’’ a conclu Ta Lou, réitérant son soutien à Murielle Ahouré et à Wilfried Koffi qui sont tous les deux engagés comme elle sur les épreuves du 200 mètres. Murielle Ahouré et Marie-Josée Ta Lou se sont qualifiées, lundi, pour les demi-finales du 200 mètres Dames qui se disputeront dans la nuit de mardi à mercredi au stade olympique de Rio de Janeiro. Malgré ‘’une grippe’’ qui la ‘’fatigue’’ depuis sa défaite en finale du 100 mètres, la championne d’Afrique sur 200 mètres, l’ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a passé les matchs de série du 200 mètres en tête du classement général avec un chrono de 22.31s (meilleure performance de la saison). Sa compatriote Murielle Ahouré a battu quant à elle son propre record en 22.52s, se classant à la 7è place du tableau final de ces matchs de série, devant la championne olympique 2016 sur 100 mètres, la jamaïcaine Elaine Thompson. Le troisième ivoirien en lice pour les épreuves du 200 mètres masculin, Hua Wilfried Koffi retrouvera la piste de course, mardi après-midi, pour le premier tour éliminatoire.