Soudan: Al Béchir promet de quitter le pouvoir en 2020

Le président soudanais, Omar Al Béchir, a annoncé qu’il quittera le pouvoir en 2020, assurant qu’il ne briguera pas un autre mandat à la fin de sa présidence en cours.
Dans une interview avec le service arabe de la BBC, le président Al Béchir a minimisé le mandat d’arrêt lancé contre lui par la Cour pénale internationale (CPI) depuis 2009. Il a dit qu’il n’a « rien à voir avec la CPI et a dit qu’il se déplace partout où il le souhaite. »

Le président Béchir a aussi promis de mettre fin à la rébellion dans son pays avant la fin de 2016, soulignant que le soulèvement dans le Darfour est terminé, hormis quelques poches dans les Monts Marra Jebel d’où est originaire le Mouvement rebelle de libération du Soudan (SLM/AW), dirigé par Abdel-Wahid al-Nour.

Il a toutefois balayé d’un revers de la main les rapports accusant l’armée soudanaise de bombardements des civils ou de mettre le feu à certains villages pendant les récents affrontements au Darfour.

Béchir a en outre appelé à la sortie de la mission de maintien de la paix au Darfour, soulignant que la situation sécuritaire et humanitaire dans la région s’est nettement améliorée. Pour lui, la présence de la mission conjointe UA/ONU de maintien de la paix au Darfour (MINUAD) et des organisations humanitaires n’est plus justifiée.