Sommet de l’UA…Lancement du passeport de l’Afrique

Le passeport de l’Union africaine qui accordera un accès sans visa et la libre circulation des citoyens africains à travers les 54 Etats du continent, sera officiellement lancé en marge du 27eme sommet de l’UA qui se tiendra dans la capitale rwandaise, à Kigali du 17 au 18 juillet.
Le document de voyage devrait stimuler l’intégration régionale et promouvoir le commerce intra-africain à travers la levée complète des barrières non tarifaires régionales.
Selon le ministre rwandais des Affaires Etrangères, Louise Mushikiwabo, la libre circulation des personnes en Afrique stimulera la croissance économique du continent.
« La promotion du commerce intra-africain va stimuler et faciliter les affaires dans les pays africains, ce qui permettra ensuite de réduire le déficit commercial entre les pays du continent », a-t-elle dit lors d’une conférence de presse tenue au Centre des congrès de Kigali.
Mme Mushikiwabo a également confirmé que le passeport africain sera remis aux chefs d’Etat et à d’autres diplomates lors du lancement, avant d’être mis à la disposition de tous les autres citoyens africains.
Sur le plan sécuritaire, le ministre a insisté que la peur de l’insécurité ne devrait pas constituer un obstacle à la libre circulation des personnes, étant donné que « nous devons être prêts à faire face à toutes formes d’insécurité ».
La session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine, qui se tiendra dimanche, se aura pour thème « 2016, année africaine des droits de l’homme avec un accent particulier sur les droits des femmes ».
D’autres questions au menu des rencontres vont de la situation conflictuelle au Soudan du Sud, à la succession de la présidente de la Commission de l’UA, le Dr Nkosazana Dlamini-Zuma, et du président en exercice de l’UA, le président Idriss Deby Itno.