Silence…Le général Aziz insulte les victimes de l’esclavage !

Après les propos graves  insultant, vexant, stigmatisant sur fondement profond des préjugés depuis l’antiquité du fou faux général Aziz le 3 mai dernier à Néma sur les haratine, nous constatons un silence radio des ONG, partis politiques et mouvements noirs.

Aziz dit que les victimes de l’esclavage se reproduisent sauvagement comme des bêtes  donc victime de leur libido qu’ils ne contrôlent pas, passant leur temps à faire des gamins de gauche à droite sans pouvoir les assurer une éducation descente. Il a oublié le pauvre con faux général que ces gamins ont été privés de l’éducation par les esclavagistes maures d’abord  tapis au sommet de l’état y compris l’héritage de leurs parents , il est remis, donné aux maitres esclavagistes par l’état Mauritanien depuis l’antiquité pourquoi on n’en parle jamais de cela ??  Si seulement l’état mauritanien  restitue tout l’héritage voler aux victimes,  ces gamins « pauvres » resteront ils ces damnés pauvres haïs par tous qu’on indexe à tout va?

A commencer par celui le parti APP Messaoud Ould Boulkheir, Al-Wiam  de Boidiel Ould Homoeid, AJD/MR de Ibrahima Moctar Sarr, la grande gueule  gourou communautaire M. Samba Thiam (FPC), la FONAD etc… pourquoi ??? Pourquoi  à chaque fois qu’on a envie d’arabiser les haratine, ils nous sortent leurs jokers Messaoud et Boidiel alors que si les haratine sont insultés, maltraités,  ils deviennent muets et sourds ?

A part le FNDU que je remercie au passage et quelques personnalités, il semble que les propos xénophobes du faux général Aziz ont séduit les esclavagistes et leurs hordes nègres féodaux. De toute façon, Aziz n’a répété en public que ce que pensent les féodaux nègres et les esclavagistes maures depuis l’antiquité.

Leur silence n’est point étonnant mais interpelle toute bonne conscience que le système hégémonique esclavagiste est bien planté à la fois au sommet de l’état mais aussi dans cette ladite « opposition » chimérique du vent et la fameuse société civile » qu’on mijote dans toutes les sauces.

L’histoire retiendra au cours de la présidence d’un enragé haineux raciste  négrophobe fou faux général, un homme qui  insulta la communauté majoritaire en Mauritanie et tout le monde observe un black-out général chez les autres communautés.   Certainement ils se disent ben oui, Aziz n’a dit  tout haut ce que nous pensons tout bas petits hommes indignes que nous sommes depuis que la Mauritanie fut créée par la France.

Diko Hanoune