Sénégal : Les pays membres du CREDAF harmonisent leurs administrations fiscales

Le CREDAF (centre de rencontres et d’études des dirigeants des administrations fiscales) a ouvert, ce 15 février à Dakar, des discutions autour du thème « prix de transfert et échange de renseignement ».
Les prix de transfert sont les prix de facturation internes entre des sociétés d’un même groupe implantées dans des juridictions fiscales différentes. Ils supposent donc des transactions intragroupes et le passage d’une frontière.
Les prix de transfert sont devenus un enjeu majeur pour les administrations fiscales qui y voient une zone à risque pour les recettes des Etats.
Ce séminaire de cinq jours, qui réunit 19 pays membres du CREDAF, se fixe comme objectif d’approfondir la problématique des prix de transfert à travers différentes présentations qui porteront, notamment sur les documents des prix de transfert, l’évaluation des risques et les régimes de protection.
Conjointement organisé par la direction générale des impôts et des domaines du Sénégal (DGID), le CREDAF et l’OCDE (organisation de coopération et de développement économique), ce colloque est également une occasion pour les pays membres, d’aborder l’échange de renseignements à des fins fiscales qui permet aux services fiscaux de se communiquer des informations détenues dans leurs juridictions respectives.