Russie : l’opposant Alexeï Navalny reconnu coupable de détournement de fonds

L’opposant Alexeï Navalny a été reconnu coupable, mrecredi, de détournement de fonds par la justice russe. Selon son avocat, le blogueur ne pourra donc pas se porter candidat à l’élection présidentielle face à Vladimir Poutine en 2018.

L’opposant et blogueur russe Alexeï Navalny a été jugé coupable de détournement de fonds par un tribunal de Kirov, rapporte, mercredi 8 février, l’agence de presse Interfax, précisant que cette décision de justice se traduisait automatiquement par une inéligibilité. Le ministère public avait requis, la semaine dernière, une peine de cinq années de prison avec sursis.

Selon l’avocat de l’accusé, cette sanction signifie que, selon le droit russe, l’opposant ne sera pas en mesure d’être candidat à l’élection présidentielle face à Vladimir Poutine en 2018. Alexeï Navalny, qui a fait condamner jeudi la Russie devant la Cour européenne des droits de l’Homme pour détention arbitraire et procès inéquitable dans d’autres dossiers, dénonce un procès politisé.

Le procès porte sur des faits remontant à 2013 : il est accusé avec un associé d’avoir détourné des fonds d’une entreprise d’exploitation forestière dans la région de Kirov. En première instance, à l’été 2013, il avait écopé d’une peine de cinq ans de prison, atténuée en appel à cinq ans de prison avec sursis. Alexeï Navalny avait réussi à faire casser ce jugement l’an dernier par la Cour suprême.

France 24 avec Reteurs

Partager