Rio 2016: Enfin une médaille d’or olympique pour Semenya

Sans grande surprise, Caster Semenya s’est imposée samedi en finale du 800 m féminin des Jeux Olympiques, Rio 2016. La Sud-africaine a tout simplement dominé la concurrence. Cette dernière n’a d’ailleurs pas été fair play, refusant de serrer la main de la championne.

Toujours accusée de posséder un taux de testostérone proche de celui des hommes, Semenya continue d’écrire son histoire. Impériale dans le second tour, elle a emporté la course en 1’55 »29. Elle a devancé la Burundaise Francine Niyonsaba (1’56 »49) et la Kényane Margaret Wambui (1’56 »89, record personnel). Ces deux dernières également dans la même polémique.

« La course a été un peu rapide, notamment dès le premier 400m. Mon entraîneur m’a dit d’être patiente et d’attendre le bon moment. Je savais que je serai la plus rapide dans le dernier 200m. Il fallait juste utiliser cet avantage. J’avais beaucoup de concurrence. C’était  fantastique de courir contre de telles athlètes« , a déclaré en fin de course, Semenya.