RDC. Pas d’élection présidentielle avant décembre 2018

Le président de la commission électorale a dit samedi s’attendre à ce que l’élection présidentielle initialement programmée en novembre prochain en République démocratique du Congo soit reportée à décembre 2018, ont rapporté des députés qui ont assisté à son discours.

L’un d’eux, Patrick Muyaya, a déclaré que Corneille Nangaa avait expliqué aux élus participant aux discussions multipartites que la commission n’aurait pas fini de mettre à jour les listes électorales avant le 31 juillet 2017 et qu’il lui faudrait ensuite 504 jours pour organiser le scrutin.

L’opposition accuse le président Joseph Kabila, dont le mandat expire en décembre et auquel la Constitution ne permet pas de se représenter, de s’accrocher au pouvoir en retardant l’organisation de l’élection destinée à élire son successeur.

Plusieurs dizaines de personnes sont mortes il y a près de deux semaines lors de manifestations anti-Kabila à Kinshasa, la plupart abattues par les forces de sécurité, selon Human Rights Watch.