Projet d’attentat imminent à Paris : 4 personnes arrêtées

Coup de filet ce mercredi matin à Paris et en Seine-Saint-Denis. Quatre personnes, soupçonnées de préparer un attentat imminent dans la capitale, ont été arrêtées par les services de renseignements français.

 Qui sont-ils ?

Trois hommes et une femme, tous fichés pour leur appartenance à l’islam radical, projetaient de frapper en plein coeur de Paris, rapporte TF1. Ils ont été appréhendés ce matin par les autorités dans un quartier populaire du XVIIIe arrondissement et en Seine-Saint-Denis. Selon une source proche de l’enquête, parmi les suspects se trouvent deux frères français d’origine turque, Aytac et Ecran B.

Autre personne interpellée : un certain Youssef E., qui est loin d’être inconnu des forces de police. Ce Français de 28 ans a été condamné en mars 2014 à 5 ans de prison pour avoir tenté de rallier la Syrie depuis l’aéroport de Saint-Etienne avec deux complices. L’individu avait été libéré un an et demi après, en octobre 2015 avant d’être assigné à résidence dans le Val-de-Marne depuis le 29 février dernier.

Sa compagne est la quatrième personne arrêtée ce matin par les forces de police.

« Des actions violentes en France »

Le ministre de l’Intérieur a réagi à cette information. Un des quatre islamistes présumés arrêtés mercredi en région parisienne était soupçonné de préparer des « actions violentes en France », a déclaré Bernard Cazeneuve. « Nous avons eu, concernant un individu qui avait été incarcéré, des informations selon lesquelles il pourrait se livrer à des actions violentes en France », a déclaré le ministre de l’Intérieur. « Il a donc été procédé ce matin à l’arrestation de cet individu et trois membres de son entourage et des vérifications sont en cours. ».

 Une perquisition concluante

Toujours selon TF1, les enquêteurs ont trouvé une cartouche de Kalachnikov non percutée, un pistolet d’alarme, du matériel informatique, des clefs USB ainsi qu’un coffre-fort lors de leur perquisition.

Autant d’éléments qui laissent à penser qu’un projet d’attentat était en préparation par ces 4 individus. Ils étaient mercredi après-midi en garde à vue au siège de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).