Présidentielle au Congo : les premières tendances de la CNEI placent Sassou Nguesso largement en tête

Denis Sassou Nguesso, le président congolais sortant, obtiendrait 61,4 % des voix sur environ 52, 7 % des suffrages exprimés lors de la présidentielle du 20 mars, selon une note de la CNEI sur les premières tendances du dépouillement consultée par Jeune Afrique.

« Sur environ 1 117 637 votants soit 52,7 % des suffrages exprimés, Denis Sassou Nguesso a obtenu 297 143 voix, soit 61, 4 % », peut-on lire sur une note de la Commission électorale nationale indépendante (CNEI) relative aux premières « tendances du dépouillement en cours dans le cadre de l’élection présidentielle du 20 mars« , consultée lundi 21 mars au soir par Jeune Afrique.

À en croire une source de la CNEI, il se dégage une « forte tendance à la victoire du candidat Denis Sassou Nguesso au premier tour ».

Le document renseigne également que, sur 52, 7 % des suffrages exprimés actuellement dépouillés, l’ancien ministre Guy Brice Parfait Kolélas a obtenu 97 110 voix, soit 16,2 % des suffrages contre 75 165 des voix (13,28 %) pour le candidat indépendant Jean-Marie Michel Mokoko.