Pour Jean Ping, les CAN au Gabon ont coûté près de 1000 milliards de francs CFA

0
21

Après la Coupe d’Afrique des nations de football, l’heure est à la polémique. Le comité d’organisation a annoncé lundi que les deux éditions de la CAN organisées au Gabon, en 2012 et en 2017, ont coûté environ 500 milliards de francs CFA au pays. Mardi 7 février 2017, dans une interview à la presse locale, Jean Ping a donné son propre chiffre : 1 000 milliards de francs CFA. Des dépenses excessives et inutiles, selon le principal opposant gabonais.

Bataille de chiffres autour de l’organisation de la CAN entre le gouvernement gabonais et Jean Ping. Le candidat malheureux à la présidentielle de 2016 estime que les dépenses publiques engendrées par les deux dernières CAN organisées au Gabon sont supérieures à toutes les autres dépenses cumulées.

« Education, Santé, Logement… Vous additionnez tout ça, ça n’équivaut pas à l’investissement que nous avons mis en place pour la CAN », a-t-il affirmé. « Nous ne sommes pas très loin des 1 000 milliards de francs CFA, a martelé Jean Ping. 1 000 milliards pour danser. »

Ce chiffre est deux fois supérieur à celui avancé par le comité d’organisation lundi. Bien qu’il ne détaille pas son estimation, l’opposant s’interroge : « Est-ce que c’est normal dans un pays qui connaît la crise, où les gens sont dans la misère ? Où les gens n’ont pas de travail ? »

Selon Jean Ping, ces dépenses superflues expliquent qu’ont ait vu certains Gabonais « se réjouir de la défaite de leur propre équipe. Se réjouir de la défaite de leur propre équipe ! C’est très significatif. »

RFI