Peine capitale pour le blogueur mauritanien : Amnesty international vole au secours de Mohamed Mkhaïtir

Amnesty international (Ai) réclame l’annulation de la condamnation à la peine capitale prononcée contre un blogueur en République mauritanienne. «La Mauritanie doit annuler la condamnation à mort prononcée contre un blogueur déclaré coupable d’apostasie et le libérer sans condition», exige cette organisation internationale de défense des droits de l’Homme.

Mohamed Mkhaïtir, 33 ans, a été condamné à la peine de mort en décembre 2014, après avoir passé un an en détention provisoire. Il lui est reproché, dit-on, d’avoir écrit un billet de blog critiquant ceux qui utilisent l’Islam pour introduire des discriminations à l’égard de certains groupes de la société. Selon le communiqué qui rapporte les faits, Mohamed Mkhaïtir est la première personne condamnée à mort pour apostasie depuis l’accession de la Mauritanie à l’indépendance en 1968.