Patrice Talon : « Je ne serai pas candidat en 2021 parce que je ne serai plus éligible »

L’homme d’affaires, Patrice Talon, vainqueur de l’élection présidentielle, selon les résultats provisoires, a réitéré son vœu de ne pas postuler pour un second mandat de cinq ans à la tête du pays, lors d’une conférence de presse, lundi à Cotonou.
« Je ne serai pas candidat en 2021 parce que je ne serai plus éligible. Je ne serai plus éligible parce que pour ce qui concerne la réforme proposée dans mon projet de société sur le mandat unique, on ne pourra plus être candidat à la présidentielle lorsqu’on a été déjà une fois Chef de l’État », a déclaré Talon.

Il est crédité de 65 pour cent des voix contre 35 pour cent en faveur de Lionel Zinsou, selon des chiffres provisoires publiés par la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA)

Il a aussi fait la promesse de former un gouvernement restreint ou les compétences vont primer sur toute autre considération.

Les priorités premières de ce gouvernement, a-t-il dit, seront les réformes institutionnelles, la réforme de l’administration publique et de faire face à la dette intérieure actuelle qui s’élève à plus de 300 milliards.

‘’Il n’y aura pas de chasse aux sorcières mais nous lutterons contre l’impunité. Ceux qui seront impliqués dans des dossiers répondront de leurs actes » assure Talon.

Il a toutefois souligné que le Bénin a besoin de tous ses fils pour réussir le défi du développement
Le nouveau Président béninois élu s’est dit prêt à rencontrer le Président sortant ‘’dès que possible ».

‘’Aujourd’hui ou demain. Tout dépendra de lui-même », dit-il.