Le modèle de démocratique doit tenir compte des réalités africaines, notamment de son histoire, sa culture et son environnement. C’est la conviction de l’ancien président nigérian, Olesogun Obasanjo, qui prenait part à l’ouverture de la 4 ème édition de la Table ronde sur «Les générations de démocratie» ouverte à Dakar, hier. «Il n’existe pas de modèle unique pour tous dans un système démocratique», lance l’ancien chef d’Etat sur les colonnes du quotidien national «Le Soleil».