Normalisation: 128 réfugiés ivoiriens mettent fin à 14 ans d’exil en Guinée

Quelque cent vingt-huit réfugiés ivoiriens, soit vingt-neuf familles ayant décidé de mettre fin à quatorze ans d’exil en Guinée, sont attendus mardi en Côte d’Ivoire où ils seront accueillis à Sipilou (extrême ouest ivoirien), a appris APA, lundi, auprès du ministère de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes.

Selon une note d’information, ces ivoiriens qui ont quitté la Côte d’Ivoire en 2002 après le déclenchement de la crise militaro-politique du 19 septembre 2002, seront accueillis mardi après-midi dans la localité frontalière de Sipilou par une équipe du Ministère de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes, du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et des partenaires techniques. Les crises successives qu’a connues la Côte d’Ivoire ont fragilisé le tissu social national, provoquant de nombreux flux migratoires internes et en direction des pays limitrophes notamment au Libéria, au Ghana, au Togo et en Guinée. La ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes, Mariatou Koné a effectué ces derniers mois, plusieurs missions au Libéria et au Ghana pour porter le message de paix et de réconciliation du gouvernement. En réponse à cette action gouvernementale, plusieurs ivoiriens ayant trouvé refuge dans les pays de la sous-région ont de décidé de regagner le bercail.