Niger: l’opposant Hama Amadou évacué vers Paris par avion médicalisé

Hama Amadou a été évacué de la prison de Filingué, où il était détenu dans une affaire de trafic présumé de bébé. L’hélicoptère a bien décollé, avant d’atterrir à Niamey. Ce mercredi après-midi, l’opposant nigérien a été évacué par avion médicalisé vers la France. Pour rappel, Hama Amadou est qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle, prévu ce dimanche 20 mars.

Toujours candidat de la Copa 2016 pour le scrutin de ce dimanche, Hama Amadou est arrivé dans la capitale du Niger ce mercredi 16 mars. Depuis lundi, il était de nouveau hospitalisé à Filingué, malgré l’aggravation subite de son état de santé.

Son médecin personnel, puis le gouvernement nigérien, ont fait état d’une fatigue généralisée de Hama Amadou, et de la nécessité pour lui d’être traité dans un centre spécialisé. Cela a été confirmé mardi par le ministre de la Justice.

Ce mercredi après-midi, l’opposant nigérien a finalement été évacué par avion médicalisé vers la France. D’après nos informations, le médecin français de Hama Amadou a alerté les autorités françaises sur la dégradation de l’état du candidat. Selon son médecin, l’ancien président de l’Assemblée nationale souffre d’une maladie chronique, pour laquelle il est suivi tous les trois mois en France à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine.

Quant à la situation du médecin personnel de Hama Amadou, arrêté mardi pour « diffusion de fausses nouvelles », il est toujours dans les locaux de la police judiciaire. Le professeur Yacouba avait alerté sur la dégradation de l’état de santé de son patient. Mis en garde à vue, il a actuellement son avocat avec lui