N’Djamena, une destination méconnue mais fascinante en Afrique centrale

Des pays qui composent la CEMAC (Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale), le Tchad est le moins visité par les touristes, pourtant le pays possède un potentiel qui n’a forcément rien à envier à ses voisins. La ville de N’Djamena est au centre de ce gisement qui participe à la croissance de vaste pays.

La ville de N’Djamena a longtemps été considéré par certains comme la capitale politique du pays des Sao (surnom de l’équipe nationale de football), pourtant, il ne s’agit ni plus ni moins que de la capitale économique, rien à voir avec Moundo qui constitue le quartier administratif et siège des institutions. Avec une population estimée à plus d’un million d’habitants et une superficie de 100 km², N’Djamena constitue la plus grande ville et la plus riche du pays.

Si vous cherchez une destination qui vous propose un gracieux mélange de tradition et de modernité, N’Djamena saura vous charmer sans aucun doute. Avec un territoire comptant parmi les plus étendus du continent, cette ville possède un charme unique et une panoplie de paysage d’une beauté extraordinaire.

La ville de N’Djamena a du charme, c’est certain, difficile de comprendre alors pourquoi ce pays fortement culturelle, ne soit pas encore hissé au rang des plus belles destinations de la sous-région. Pourtant tout y est réuni pour attirer les touristes en masse. En plus de la beauté d ses paysages, d’une faune et flore majestueuse ou encore un climat favorable, la ville a une histoire et de nombreux aspects fascinant, et surtout une richesse culturelle qui place le visiteur au cœur de toutes les attentions.

Côté infrastructures, la ville de N’Djamena n’a rien à envier aux voisins et voir au-delà. Elle possède des infrastructures de dernières générations dans de nombreux domaines, le transport a été longtemps une priorité, et le pays peut se vanter aujourd’hui de posséder un réseau routier de qualité permettant la circulation des individus entre les différentes villes. Pour l’hébergement, de nombreux grands groupes hôteliers se sont installés dans le pays, même si le secteur traverse de nombreuses difficultés, certains acteurs mondiaux comme JumiaTravel, fer de lance dans le secteur de la réservation d’hôtels en Afrique sont plutôt confiant et prédisent un avenir meilleur à l’hôtellerie dans la région.

N’Djamena possède également d’autres attraits, notamment ses quelques plages magnifiques qui ont conquis de nombreux visiteurs, sans oublier ses stations thermales, agréables pour le bien être. Un voyage dans cette ville réserve également de nombreuses surprises sur le plan culinaire. Riche et variée, la cuisine est un vrai délice pour les fins gourmets, notamment ses spécialités dont la millet, les viandes ou encore le poisson.

Avec un potentiel aussi immense, on comprend aisément que le problème du tourisme à N’Djamena n’est pas un manque d’attraits, sur ce point la ville a été bénie avec un potentiel touristique immense. Où se trouve donc le problème ? L’instabilité dans les pays voisins (Nigéria, Cameroun et Libye) empêche de profiter pleinement de son potentiel et de ses atouts.

Simon Mbelek

Partager

1 COMMENT

Laisser un commentaire