Mugabe à ses détracteurs: « je ne suis pas en train de mourir »

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, 92 ans, a qualifié, jeudi à Hararé, de fausses les rumeurs sur une éventuelle dégradation de son état de santé, martelant qu’il n’était pas « en train de mourir ».
« Il y a des personnes qui disent que le président est allé à Singapour (et) donc il est malade. Je ne suis pas en train de mourir », a dit Mugabe devant des milliers de vétérans de la guerre de libération du Zimbabwe durant les années 1970.

Ils participaient à une réunion d’urgence axée sur leur bien-être et la situation de la ZANU-PF, à Harare.

Rejetant les spéculations sur son état de santé, Migabe a dit qu’il était en parfaite santé, contrairement aux « mensonges » racontés par des personnes qui attribuent ses fréquents voyages à Singapour à des rendez-vous médicaux.

L’état de santé du président Mugabe a fait l’objet de beaucoup de spéculations au cours des dernières années, suite aux révélations de WikiLeaks en 2008 selon lesquelles il souffrait d’un cancer de la prostate.

La spéculation a été alimentée par ses fréquentes visites à Singapour où Mugabe serait vu dans un hôpital à plusieurs reprises.

Les rumeurs ont été récemment entretenues par des militants de la ZANU PF dont plusieurs factions se disputent la succession de Mugabe à la tête du parti.