Mathieu Valbuena: une nouvelle affaire embarrassante

L’affaire de la sex-tape à peine derrière lui, Mathieu Valbuena se retrouve aujourd’hui au cœur d’une nouvelle affaire dont l’Équipe de France se serait bien passée. Le meneur de jeu est suspecté d’avoir agressé un supporter à l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

À cran. Mathieu Valbuena qui doute encore de son avenir chez les Bleus à l’Euro, n’a pas réussi à garder son sang-froid. À la sortie de l’aéroport Toulouse-Blagnac en compagnie de son club de l’Olympique Lyonnais, le Girondais d’origine n’aurait pas supporté le commentaire d’un certain Youssef, fan de l’Équipe de France.

Le supporter qui filmait l’arrivée des joueurs de Lyon a dit à son fils, au passage de Mathieu Valbuena: “Tu vois, voilà la personne à cause de qui Karim Benzema ne joue pas l’Euro”. L’attaquant du Real Madrid, officiellement écarté de l’équipe de Laurent Blanc, avait été mis en examen dans l’affaire de la sextape. Pour bon nombre de supporters, l’absence de “baby benzé des Bleus est donc en partie due à cette sombre affaire dont Mathieu Valbuena est pourtant la victime.

Très énervée d’être ainsi accusé, l’ancien joueur de Marseille était “enragé comme un pitbull” selon Youssef qui se dit “traumatisé” dans les colonnes de France Football. Le footballeur aurait saisi et écrasé le téléphone de sa victime avant d’essayer de le frapper puis d’être “arrêté et ceinturé par les gens de la sécurité et des joueurs”. Le père de trois enfants, sous le choc et aujourd’hui sous antidépresseur précise être “fragile et encore plus petit que lui (Valbuena)” et qu’il souffre du handicap d’hypo tension intracrânienne.

Finalement, Youssef qui a d’abord demandé des excuses et le remboursement de son téléphone auprès de l’Olympique Lyonnais s’est décidé à déposer une main courante. Le club a de son côté déclaré à France Football que le supporter avait eu “un comportement irrespectueux et déplacé” mais reconnaît que Mathieu Valbuena a bien jeté le téléphone du fan. Tandis que ses collègues des Bleus se préparent à l’Euro, le joueur de Lyon s’ap­prête lui à retrou­ver la justice sur le banc des accu­sés.