Mali : un avion d’Air France empêché de décoller par une souris

Le petit animal a été signalé à bord. L’appareil a été immobilisé, de peur que le rongeur n’endommage les câbles de l’avion.

Scène insolite à l’aéroport de Bamako. Le vol Air France AF373, qui devait relier la capitale malienne à Paris, samedi a connu un retard de plusieurs heures. En cause, la présence à bord d’une souris.

L’animal a été détecté à bord dans la capitale malienne, et a contraint les autorités à retarder le décollage de l’appareil, le temps d’attraper le rongeur. En effet, il existait un risque que l’animal s’en prenne aux câbles de l’appareil, et ne mette en danger la sécurité du vol.

Des heures de retard

Sauf qu’attraper une souris à bord d’un avion, c’est un peu comme trouver une aiguille dans une botte de foin. C’’est long. Il a fallu plusieurs heures pour l’attraper. Tellement de temps que la butée d’équipage, c’est-à-dire le temps au-delà duquel le personnel ne peut plus entamer un vol pour des raisons de fatigue, a été atteinte.

L’avion a donc pu repartir dimanche, les clients ont dû être logés dans les hôtels de la capitale malienne. Air France annonce, dans un communiqué, que les passagers seront dédommagés. Et se souviendront longtemps de cette souris à bord.