Lutte contre la migration irrégulière dans le Sahel : La Commission européenne injecte 182 milliards F Cfa

Dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière, la Commission européenne a annoncé le lancement de 20 nouvelles actions dans la région du Sahel et du Bassin du Lac Tchad, pour un montant de 280 millions d’euros, soit 180 milliards F Cfa. La zone du Sénégal et de la Mauritanie bénéficiera de 40 milliards F Cfa.

Cette initiative vise également à améliorer la gestion des flux migratoires, à créer des opportunités économiques durables pour la jeunesse et à répondre aux facteurs d’instabilité et de vulnérabilité des populations. Et, dans cette logique, 100 millions d’euros, soit 650 milliards F Cfa seront destinés à la région du Lac Tchad afin de soutenir en particulier les populations affectées par le groupe terroriste Bokko Haram.

Cité par le journal «L’As», M. Neven Mimica, Commissaire pour la coopération et le développement, a noté ceci : «Avec ces vingt nouvelles actions pour un montant total de 300 millions d’euros, le Fonds fiduciaire démontre une nouvelle fois sa valeur ajoutée pour lancer rapidement des projets visant à s’attaquer aux causes profondes de l’instabilité et de la migration irrégulière dans les régions du Sahel et du Lac Tchad.»