Lula et Dilma dans la Rue pour des élections anticipées

Des manifestations contre le pouvoir ont eu lieu dans une vingtaine de villes du Brésil vendredi 10 juin au soir. A São Paulo, l’ancien président Lula a participé au mouvement pour exiger le départ du président intérimaire Michel Temer. Alors que Dilma Rousseff, mise à l’écart il y a tout juste un mois par le Congrès, propose des élections anticipées.

Malgré les températures anormalement basses sous les tropiques, les partisans de Dilma Rousseff sont descendus dans la rue. Ils ont répondu à l’appel du Front Brésil populaire pour réclamer le départ de Michel Temer, le président intérimaire installé au pouvoir, il y a tout juste un mois. Les partis et les syndicats de gauche considèrent ce gouvernement de transition comme « illégitime ».

Des rassemblements ont eu lieu tout au long de la journée en Amazonie et dans le Nordeste. A Teresina par exemple, les manifestants ont croisé la flamme olympique, qui parcourt le pays avant de rejoindre Rio début août.