Litige avec Ecobank…Thierry Tanoh obtient 7 milliards

L’actuel ministre, Secrétaire général délégué de la Présidence ivoirienne, chargé des affaires économiques et financières, Thierry Tanoh a mis fin, jeudi soir, à Abidjan à son litige avec Ecobank, son ex-employeur à travers la signature d’un accord à l’amiable.

Cet accord qui a été signé dans la soirée au cabinet de Me Jean-François Chauvaux, situé au Plateau, le quartier administratif et des affaires de la capitale économique ivoirienne, sous le regard du Facilitateur Agbayissah Séna, permet à Thierry Tanoh d’empocher entre 12 et 15 millions de dollars, soit entre 6 et 7 milliards de FCFA.

« Il (cet accord) met fin à tous les litiges pendants en Côte d’Ivoire, au Togo, en France et en Grande Bretagne », a précisé une source judiciaire proche du dossier. « L’accord à l’amiable qui a été trouvé met fin à tout litige d’ordre judiciaire ou arbitral », a insisté la même source.

Le Directeur général d’Ecobank Ade Ayemi, le Directeur général de Public investment corporation (PIC), Dr Daniel Matjila et le Directeur d’Ecobank Côte d’Ivoire, Charles Daboiko ont assisté à la signature des documents.

L’avocate d’Ecobank Côte d’Ivoire, Me Florence Louan du cabinet Konan Kakou Louan ainsi que les avocats d’Ecobank international et PIC composés de Me Arsème Dablé du cabinet Dogué, Me Amadou Camara du cabinet Jean-François Chauvaux, Me Edem Zotchi du cabinet Martial Akapko du Togo et du cabinet Bourdon et Forestier de France étaient également présents à cette signature de même que le Conseil de Thierry Tanoh composé du Togolais Adama Bruce Doh et des Ivoiriens Soualio Lassomane Diomandé et Luc Adjé .

Thierry Tanoh a quitté en mars 2014 la direction générale du groupe Ecobank Transnational Incorporated (ETI), suite à une crise interne qui a secoué cette banque panafricaine. Depuis lors, il poursuivait en justice en ex-employeur pour «licenciement abusif et diffamation».