Lionel Messi choque l’Egypte en offrant ses crampons pour une œuvre de charité

Lionel Messi, ’attaquant argentin du FC Barcelone (élite espagnole) qui croyait bien faire samedi dernier en offrant une paire de chaussures à une œuvre de charité égyptienne, a été attaqué dans des médias de ce pays, son geste étant interprété comme une insulte, rapportent plusieurs sites spécialisés.

‘’Messi  a remis une paire de crampons destinée à être vendue pour une œuvre de charité. Un geste qui n’a pas du tout plu au présentateur TV et membre du parlement qui a lancé une véritable cabale contre
l’Argentin, l’accusant d’avoir voulu humilier le peuple égyptien’’, indiquent les mêmes sources.

Le présentateur télé dénommé Said Hasasin s’en est violemment pris au quintuple Ballon d’Or, et a enlevé ‘’ses chaussures et proposé de les offrir aux pauvres d’Argentine’’.
‘’J’aurais compris s’il avait donné sa tenue du FC Barcelone aux Egyptiens, je l’aurais accepté. Mais seulement des chaussures ? Cela humilie tous les Egyptiens et je n’accepte pas cette humiliation. Peut-être que les Egyptiens manquent de nourriture, mais ils ont une fierté’’, a avancé le présentateur cité par les mêmes sources.

Dans la culture arabe et égyptienne, les chaussures sont considérées comme l’insulte suprême. Ainsi, le journaliste irakien Muntasir Al-Zaydi avait lancé ses chaussures lors d’une conférence de presse au président George Bush Jr en 2008, à Bagdad.

Si à l’image de ce parlementaire, plusieurs Egyptiens se sont lâchés sur la star mondiale, d’autres par contre ont compris son geste qui, selon eux, n’a aucune autre connotation.

En premier, Mona El Sharkawy, la journaliste égyptienne qui l’interrogeait a rappelé que ‘’c’est une tradition dans notre émission de récupérer un souvenir venant d’un invité et de le mettre aux enchères pour une œuvre de charité’’.

D’ailleurs, la chaîne n’avait jamais indiqué dans quel pays elle allait faire don de l’argent tiré de la vente des chaussures, a-t-elle dit pour tenter d’éteindre l’incendie.

Mido, l’ancien attaquant star des Pharaons qui a joué aux Pays Bas et en Angleterre, a aussi soutenu Messi.
Via son compte Twitter, l’ancien attaquant reconverti entraîneur et qui a été limogé en février dernier par le Zamalek du Caire a écrit : ‘’La chose la plus précieuse pour un écrivain est son stylo… et la chose la plus précieuse pour un footballeur ce sont ses chaussures’’.

‘’J’espère que nous allons cesser ces accusations’’, a-t-il dit au sujet des critiques portées contre l’attaquant du FC Barcelone qui n’a pas encore commenté les réactions courroucées suscitées par son geste chez une partie des Egyptiens.

Pourtant, des semaines plus tôt, la star de Barcelone avait été louée à travers le monde pour avoir fait parvenir son maillot à un Afghan.