L’ex-DG de Camair-co interdit de quitter le Cameroun

Limogé le 22 août dernier, lex-DG de la Camair-Co, compagnie aérienne camerounaise, a été refoulé de l’aéroport international de Douala le 31 août vers 4 h du matin, alors qu’il devait embarquer à bord dun vol Royal Air Maroc, afin de quitter le pays. De sources policières, l’on apprend que Nana Sandjo détenait un passeport américain, étant donné que celui du Cameroun lui aurait été retiré depuis son limogeage. Il tentait donc là de fuir les procédures judiciaires en vue à son encontre, pour faute de gestion entre autres.

Joint ce 1er août au téléphone, Nana Sandjo assure qu’il na rien à se reprocher. Il indique par ailleurs que jamais son passeport camerounais ne lui a été retiré. « Je comptais aller à Paris pour un bilan de santé après deux ans de stress. Jai soudainement été interpellé par des agents du contrôle supérieur de lEtat qui mapprennent que je nai pas le droit de quitter le pays. Et personne ne me dit exactement pourquoi ? » sest-il indigné.

En vérité, aucune procédure judiciaire formelle na été initiée contre lex-DG de Camair-Co. Mais la presse locale rapporte que cet administrateur de Camair Co, devenu DG de la compagnie sest souvent illustré par des conflits dintérêt, qui ont été préjudiciables à la structure.